Ma Prière

Prières de chaque instant !


Prière de la Samaritaine



Seigneur,
En arrivant au puits,
Je n'avais que ma soif,
Profonde comme un gouffre,
Brûlante comme un désert.

Je ne le savais pas,
Mais cette soif était
Ma plus grande richesse.

Car:
Infinie ma soif,
Infinie Ta Source.
Infini le Don que Tu me fais,
Infinie la joie que je reçois.

Loué sois-Tu Seigneur,
Pour Ta Présence qui coule en moi
Comme une source fidèle,
Vivante.

Georges Madore

PRIÈRE DU MATIN DES STARETS D'OPTYNO

Seigneur

accorde-moi de recevoir dans la tranquillité du coeur

tout ce que m'apportera cette journée qui commence.

Accorde-moi de me livrer entièrement à Ta sainte volonté.

A chaque instant de ce jour, instruis-moi en tout et soutiens-moi.

Quelles que soient les nouvelles que je reçoive dans le courant de cette journée,

apprends-moi à les recevoir avec un coeur paisible,

et la ferme conviction qu'elles sont l'expression de Ta sainte volonté.

Sois le guide de mes pensées et de mes sentiments dans toutes mes actions et dans toutes mes paroles.

Dans toutes circonstances imprévisibles, aide-moi à ne pas oublier que tout m'est envoyé de Toi.

Apprends-moi à me comporter d'une manière juste et raisonnable avec chaque membre de ma famille (et de mon entourage), sans troubler ni peiner personne.

Seigneur, donne-moi la force de résister à toute fatigue,

et à tous les évènements durant cette journée.

Guide ma volonté et apprends-moi à prier, à espérer, à croire, à aimer, à supporter et à pardonner.

Le soir en ta Présence
Auteur : Emmanuel Lafont
Comme il est bon, Père,
de laisser le soir, mon corps et mon coeur
se détendre en ta Présence...
Je me prosterne devant Toi et je T'adore,
Toi, en qui je peux tout aimer,
ma tête dans le creux de mes mains,
courbée jusqu'au sol même.
Je Te sens me porter, m'apaiser, je me blottis en Toi.

Je retrouve la tendresse et la simplicité de l'enfance.
Aussi librement qu'un enfant, les yeux fermés,
je déroule le jour passé, son lot de présences,
d'amitiés échangées, de travail accompli.
Et je Te dis : merci !
Je laisse aller ce qui n'est pas venu de Toi,
ténèbres qui s'évanouissent dans la nuit.
J'espère en ta miséricorde.

Et puis, je prépare demain,
où Tu m'appelleras, je le sais,
à Te voir et à Te dire, à Te louer et à T'annoncer.
Alors, je sens ta Paix m'envelopper peu à peu.
Je n'ai même pas peur de m'endormir en Te priant !
Je sais ton bonheur, Père infiniment bon,
du sommeil où je ne peux plus distinguer
le Notre Père du Je vous salue.

On dit que tu nous parles ...

 

On dit que tu nous parles, 

Mais je n’ai jamais entendu ta voix

De mes propres oreilles, 

Les seules voix que j’entende, 

Ce sont des voix fraternelles

Qui me disent les paroles essentielles.

 

On dit que tu te manifestes, 

Mais je n’ai jamais vu ton visage

De mes propres yeux.

Les seuls visages que je vois, 

Ce sont des visages fraternels

Qui rient, qui pleurent et qui chantent.


On dit que tu t’assois à notre table, 

Mais je n’ai jamais rompu avec toi le pain

De mes propres mains.

Les seules tables que je fréquente, 

Ce sont des tables fraternelles

Où il fait bon se restaurer de joie et d’amitié.

 

On dit que tu fais route avec nous, 

Mais je n’ai jamais senti ta main

Se poser sur mes propres épaules.

Les seules mains que j’éprouve, 

Ce sont les mains fraternelles

Qui étreignent, consolent et accompagnent.

 

On dit que tu nous sauves, 

Mais je ne t’ai jamais vu intervenir

Dans mes propres malheurs.

Les seuls sauveurs que je rencontre, 

Ce sont des cœurs fraternels

Qui écoutent, encouragent et stimulent.

 

On dit... mais si c’est toi, Ô mon Dieu, 

Qui m’offres ces voix, ces visages, ces tables, 

Ces compagnons, ces mains, ces yeux, 

Ces sourires et ces cœurs fraternels, 

Alors, au cœur du silence et de l’absence, 

Tu deviens par tous ces frères, 

Parole et Présence fraternelles.

 

Jacques Musset

 

Meteo Strasbourg