Les messes dans notre Communauté de Paroisses

C’est avec joie que nous retrouvons nos célébrations dominicales
et  les messes de semaine
Nous prenons soin les uns des autres :
- vous avez lavé vos mains à l’entrée de l’église,
- chacun porte un masque, il faut bien sûr le garder pendant toute la célébration,
- une certaine distance doit être maintenue d’une personne à l’autre,
d’où les places permises et les places défendues …

Certains gestes sont également différents : chanter derrière nos masques, remplacer le geste de paix par un sourire des yeux, rester à nos places pour la communion, car c’est le célébrant qui se déplace.
La quête se fera à la sortie de la messe ; merci de quitter l’église avec un peu d’ordre et pas tous ensemble, et d’éviter les attroupements.

Bref beaucoup de bon sens, de prudence et de souci d’autrui.

Le décret du gouvernement autorisant la reprise des cultes a paru le 23 mai
Ce décret permet la reprise des célébrations, dans le plus strict respect des règles sanitaires : 
4m2 par personne, port du masque obligatoire et gel hydroalcoolique.
Les capacités de chaque église ont été réduites : 
60 places à St Amand et 90 places à St Vincent de Paul
Cette nouvelle capacité dans chaque église permet l’application des règles sanitaires de distanciation physique.
Toutes les messes auront lieu dans l’église, en semaine, le samedi et le dimanche
La messe du samedi soir sera unique jusqu’à la fin du mois de juin,
en alternance dans les 2 églises :
Samedi 6 et 20 juin à 18h30 à St Amand

Samedi 13 et 27 juin à 18h30 à Vincent de Paul


Prenez soin de vous, ne relâchez pas votre vigilance et appliquez les gestes barrière !

 

Un seul téléphone : 03 69 78 16 17 ou mail : paroissesmeinau@yahoo.fr

 

 

Un article

Tomas Halik « L’Église doit être là pour tous, pas uniquement pour les croyants » - La-Croix.com

Comment avez-vous vécu le confinement, et qu’en avez-vous tiré personnellement ?


Pendant l’année universitaire, ma vie est très mouvementée, entre mes cours à l’université, à l’étranger, la direction de la paroisse et de l’Académie chrétienne tchèque, sans oublier la participation à des projets de recherche internationaux. Aussi, chaque été depuis vingt ans, je passe un mois en forêt, dans une solitude totale : je n’ai pas accès aux médias ni à Internet, je ne fais que méditer, étudier et écrire. Sans ce silence, je n’aurais pas survécu physiquement, mentalement et surtout spirituellement.


Le confinement m’est d’abord apparu comme un « ermitage de remplacement ». En fait, ça n’a pas du tout été le cas : j’ai passé mon temps à donner des conférences en ligne aux étudiants et des méditations à mes paroissiens. Néanmoins, j’ai essayé de me réserver chaque jour du temps pour méditer sereinement et poursuivre ce que j’ai cherché à développer ces dernières années : une « kairologie », c’est-à-dire une interprétation théologique des événements sociétaux et culturels, une lecture contemplative des « signes des temps ». Cela me semble indispensable dans la situation actuelle.


Cette crise fait-elle écho, pour vous, au « confinement » que vous avez vécu sous le régime communiste, dans l’Église clandestine ?


Il est vrai que, pour une part, cela m’a rappelé ces onze années durant lesquelles j’ai servi « clandestinement » comme prêtre sous la persécution communiste. À cette époque aussi, je célébrais Pâques dans des maisons privées, sur une table ordinaire, sans chasuble, ni orgue, ni encens. Mais la dissidence culturelle et religieuse n’était pas si isolée dans la Tchécoslovaquie des années 1970-1980. De nombreux philosophes et théologiens sont venus à Prague sous couvert de tourisme et ont donné des conférences dans des appartements privés – Paul Ricoeur, Jacques Derrida, Walter Kasper, Hans Küng…


Ce n’était plus la terreur des années 1950, quand la génération de nos enseignants avait connu en prison et dans les camps de concentration staliniens l’expérience des petites assemblées secrètes avec un morceau de pain de contrebande, etc. Certains avaient interprété tout cela comme une leçon de Dieu pour purifier l’Église du triomphalisme du passé. Si bien qu’après leur libération, à la fin des années 1960, ils ont tout de suite compris l’esprit de Vatican II, cette Église simple, oecuménique et ouverte dont ils avaient rêvé en détention…

 

l'intégralité de l'article est en document pdf ci-dessous

 

L'Église doit être là pour tous, pas uniquement pour les croyants
Tomas Halik Croix Hebdo.pdf
Document Adobe Acrobat 119.8 KB

Pentecôte

Christ est ressuscité ! Alléluia !

Quelques nouvelles de notre Communauté de Paroisses ...

Elles aussi confinées, nos 2 églises sont restées connectées

Le cierge pascal de St Amand et les 2 cierges pour St Vincent de Paul, au moment de la Vigile Pascale

La croix fleurie à St Vincent de Paul

La fête de la Divine Miséricorde, (photo en 2019 à St Vincent de Paul)
Le cierge pascal qui a trouvé sa place à St Vincent de Paul
Nos 3 prêtres qui vous saluent
En ce mois de Marie ...

Toutes les infos du diocèse

Nous partageons notre peine pour chaque paroissien décédé, pour consulter la liste, utilisez le bouton ci-dessous

En chemin vers la Pentecôte : Mgr Ravel parle tous les jours à ses chers alsaciens

Comme vous le savez certainement, à la demande de notre archevêque, les services de la catéchèse, de la liturgie et de la famille ont travaillé à l'élaboration d'une neuvaine de Pentecôte. Elle aura lieu du 22 au 30 mai 2020.

Quoi de mieux pour nous préparer à recevoir l'Esprit Saint que quelques catéchèse afin de mieux le connaître ? C'est que Mgr Ravel vous propose à travers 9 courtes vidéos que vous trouverez ici:  
https://bit.ly/EspritSain(elles seront mises en ligne au fur et à mesure).

Vous pouvez aussi commencez à constituez les "cénacles" de prière (vous trouverez toutes les informations dans le document joint et sur le site internet du diocèse : 
https://bit.ly/encheminpentecote).
Laissons l'Esprit Saint renouveler nos coeurs et nos communautés éprouvés par 2 mois de confinement!

Nous restons à votre disposition pour toute question,

 
Bertille Lucereau
Service Diocèsain de l'Enseignement et de la Catéchèsebertille.lucereau <bertille.lucereau@ere-oca.com
En chemin vers la Pentecôte
Explication de la démarche diocèsaine
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

Les lettres de Mgr Ravel

Lettre 7 Mgr Ravel
Lettre 7 A mes chers Alsaciens(1).pdf
Document Adobe Acrobat 88.7 KB
Lettre 6 Mgr Ravel
Sixième message à nos chers alsaciens
Document Adobe Acrobat 66.6 KB
Lettre 5 Mgr Ravel
5ème Message Mgr Ravel aux alsaciens .p
Document Adobe Acrobat 67.0 KB
Lettre 4 Mgr Ravel
Lettre 4 A mes chers Alsaciens.pdf
Document Adobe Acrobat 82.8 KB
Lettre 3 Mgr Ravel
3ème message Mgr Ravel aux alsaciens  .
Document Adobe Acrobat 47.9 KB
Lettre 2 Mgr Ravel
Lettre 2 A mes chers Alsaciens.pdf
Document Adobe Acrobat 146.1 KB
Lettre 1 Mgr Ravel
A mes chers alsaciens Mgr Ravel .pdf
Document Adobe Acrobat 146.8 KB

Notre calendrier,

la semaine,

le mois mai début juin