Seigneur conduis-moi ...

Seigneur,

Conduis-moi au désert et parle à mon cœur blessé.

Je veux me retrouver face à toi dans le silence et la solitude,

Et t’ouvrir le livre de ma vie.

 

Tu connais mes luttes et mon péché.

Tu sais combien j’ai besoin de toi.

Pose ton Regard sur mon histoire.

Abreuve ce qui est sec, stérile ou tari.

 

Quarante jours me sont offerts pour retrouver mes forces intérieures ;

Pour me dépouiller des masques et des illusions.

Que la soif de toi m’ouvre à la grâce.

Que ton Esprit me relève et me relance.

 

Fais alliance avec moi !

Montre-moi des chemins nouveaux !

Permets que je témoigne, par ma joie et mon espérance

De ta générosité et de ta tendresse, envers ceux et celles  qui font route avec toi.

 

 Seigneur, conduis-moi au désert.

 Parle à mon cœur et raffermis ma foi !

 

Pierre Charland

 

Cendres  !

Pour un temps je me tairai ... j’arrêterai les bruits ... je fermerai la porte.
De silence je m’entourerai, et de solitude ... et ce sera comme en plein désert.

Alors je t’écouterai, Seigneur, et je te regarderai.
Je te regarderai, Seigneur, et je t’écouterai.

Tes paroles, je les savourerai, je les mettrai dans mon cœur et en moi elles couleront comme une musique.
Je les attacherai à mes mains et en moi comme dans la terre elles creuseront des sillons.

Tes actes je les regarderai ... et en moi ils seront comme des leçons de vie.
Pour vivre selon ton cœur ...je brûlerai ce qui est inutile ... mes colères et mes dûretés ... mes médiocrités et les chaînes qui me tiennent esclave et m’empêchent d’être libre pour t’aimer et te suivre.
Je les brûlerai à ton feu ...je jetterai les cendres ... et mon cœur sera neuf comme le soleil du matin s’échappant du brouillard de la nuit.

Pour aimer selon ton cœur ... je changerai mes paroles et mes actes.
Je dirai que chacun est précieux et capable de choses étonnantes.

A celui qui me fait du mal je répondrai en lui faisant du bien. A celui qui m’a fait du tort je pardonnerai et redonnerai ma confiance.

A celui qui attend mon écoute, je la lui donnerai. Le partage que tu attends de moi, je le vivrai.

Je te regarderai, Seigneur, et pour aimer comme toi, pour être à ton image et à ta ressemblance ... de toi je prendrai les manières, car tu es le chemin, la vérité, la véritable vie ...
Mais Toi, seul, Seigneur, peux faire battre mon cœur au rythme du tien ...
Toi qui vis maintenant et pour les siècles des siècles.

Prière inspirée d’un texte de Charles SINGER
 

Comme une terre lointaine ...

« N’oublie pas qu’avant d’être un « proche », l’autre ressemble peu à peu à une terre lointaine. Il convient de l’aborder comme un pays dont on doit respecter la langue étrangère, les us, les coutumes, les paysages familiers et les climats changeants, le jardin secret, la souveraineté. Il s’agit donc d’acclimater ton savoir à une réalité parfois déroutante, en tout cas fondamentalement différente de la tienne, en cherchant à t’adapter à l’autre, à le comprendre dans sa nécessité intérieure, à l’apprivoiser où à le rejoindre. Autant dire que pour aborder ce pays de l’autre, tes bagages, tes grilles d’analyses tes jugements coutumiers et tes habitudes te seront de peu d’utilité. « En réalité, tout se passe comme si habiller une relation exigeait d’abord que l’on se dépouille soi-même. »

« Cette idée de dépouillement radicale nous ramène au désert. Il faut accepter d’aborder l’autre comme un vaste territoire inconnu : parfois sans point de repère, sans garantie et même sans chemin tracé. Sans a priori, ni attente prédéfinie. Juste avec la passion de découvrir un « lieu » singulier qui peut devenir un « lien » unique. »

 

François Garagnon

S'émerveiller

 

L'essentiel est d'écouter. L'essentiel est de s’émerveiller.
Car, lorsqu'on s'émerveille, lorsqu'on admire,
nécessairement on se quitte soi-même,
on demeure suspendu à la beauté de Dieu,
on se réjouit de sa Présence, on se perd dans son amour.

 

 Et, c'est pourquoi l'essentiel pour nous, pour chacun de nous,
ce n'est pas tant de suivre telle ou telle démarche déjà connue,
mais c'est, bien davantage, chaque jour, de nous donner la possibilité de nous émerveiller.

 

Si chaque jour, nous respirons, pendant cinq ou dix minutes,
le silence où notre vie retrouve son origine,
si chaque jour, Dieu nous apparaît sous des traits absolument nouveaux,
si chaque jour, nous sommes promus, comme dit un grand poète, à la dignité d'être admirants,
alors Dieu n'aura jamais pour nous ce visage du déjà vu, qui nous lasse et qui nous ennuie.

 

 Maurice Zundel

 

Tu es la toute belle ô Marie !

« Vierge Sainte et Immaculée, à Toi, qui es l’honneur de notre peuple et la gardienne prévenante de notre ville, nous nous adressons avec confiance et amour.

Tu es la Toute Belle, ô Marie !
Le péché n’est pas en Toi.

Suscite en nous tous un désir renouvelé de sainteté : que la splendeur de la vérité brille en nos paroles, que le chant de la charité résonne en nos œuvres, que pureté et chasteté habitent notre corps et notre cœur, que toute la beauté de l’Évangile soit présente en notre vie.

Tu es la Toute Belle, ô Marie !
La Parole de Dieu s’est faite chair en Toi.

Aide-nous à demeurer à l’écoute attentive de la voix du Seigneur : que le cri des pauvres ne nous laisse jamais indifférents, que la souffrance des malades et des nécessiteux ne nous trouve pas distraits, que la solitude des personnes âgées et la fragilité des enfants nous touchent, que chaque vie humaine soit toujours aimée et vénérée par nous tous.

Tu es la Toute Belle, ô Marie !
En toi se trouve la joie parfaite de la vie bienheureuse avec Dieu.

Fais que nous ne perdions pas le sens de notre chemin sur la terre : que la douce lumière de la foi éclaire nos journées, que la force consolante de l’espérance oriente nos pas, que la chaleur contagieuse de l’amour anime notre cœur, que nos yeux à tous restent bien fixés là, en Dieu, où se trouve la vraie joie.

Tu es la Toute Belle, ô Marie !
Écoute notre prière

Exauce notre supplication : que la beauté de l’amour miséricordieux de Dieu en Jésus soit en nous, que cette beauté divine nous sauve, sauve notre ville, sauve le monde entier. Amen ».

 

Pape François - 8 décembre 2013

 

(photo : statut de la Vierge dans le Parc du foyer de Charité d'Ottrott)

 

Seigneur Jésus,

Tu veux que tous les hommes soient sauvés.

Tu nous envoies en mission

Pour faire des disciples de toutes les nations.

Nous te confions les habitants de nos quartiers,

Ceux qui ne te connaissent pas et, en particulier,

(…marquer une pause pour penser à quelqu’un que l’on souhaite confier à Dieu).

 

Fais de nous des serviteurs attentifs,

Inspire-nous les gestes et les paroles

Qui les aideront à Te trouver.

Donne-nous la joie d’accueillir

Dans ton Église nos amis et voisins

Et de célébrer avec eux la Sainte Eucharistie.

Que ton Règne vienne !

Marie, Étoile de la nouvelle évangélisation,

Guide-nous et chemine avec nous. Amen

 

 

L'Angélus

L’ange du Seigneur apporta l’annonce à Marie,
Et elle conçut du Saint-Esprit.

Je te salue Marie, comblée de grâce. Le Seigneur est avec toi.
Tu es bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de tes entrailles est béni.

Sainte Marie, Mère de Dieu, prie pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort.

 

Voici la Servante du Seigneur,
Qu’il me soit fait selon ta parole.

Je te salue Marie, comblée de grâce. Le Seigneur est avec toi.
Tu es bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de tes entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, prie pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort.

 

Et le Verbe s’est fait chair

Et il a habité parmi nous.

Je te salue Marie, comblée de grâce. Le Seigneur est avec toi.
Tu es bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de tes entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, prie pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort.

 

Prie pour nous, sainte Mère de Dieu,
Afin que nous soyons rendus dignes des promesses du Christ.

 

Prions. Daigne, Seigneur, répandre ta grâce dans nos âmes, afin qu'ayant connu par la voix de l'Ange l'Incarnation de ton Fils Jésus Christ nous puissions parvenir par sa Passion et par sa Croix à la gloire de sa Résurrection.

O Marie !

Ô Marie,
 
Donne-nous des cœurs attentifs, humbles et doux 
Pour accueillir avec tendresse et compassion 
Tous les pauvres que tu envoies vers nous. 
Donne-nous des cœurs pleins de miséricorde 
Pour les aimer, les servir,
Éteindre toute discorde 
Et voir en nos frères souffrants et brisés 
La présence de Jésus vivant.
Seigneur, bénis-nous de la main de tes pauvres. 
Seigneur, souris-nous dans le regard de tes pauvres. 
Seigneur, reçois-nous un jour 
Dans l'heureuse compagnie de tes pauvres.
 
Amen ! 
 
Jean Vanier

 

Meteo Strasbourg