Venez, adorons le Seigneur...

 

 

 

 

 

Les chapelles de notre Communauté de Paroisses sont ouvertes

et vous accueillent pour vivre un temps d'adoration eucharistique

 

 

à St Amand  (rue Engelhardt)

mardi de 14h à 19h

mercredi de 8h15 à 9h

vendredi de 8h15 à 9h 

 

 

 

à  Saint Vincent de Paul (2 avenue de Normandie)

mardi de 8h15 à 9h

jeudi de 7h à 20h avec prière du chapelet de la Divine Miséricorde à 15h

vendredi de 15h à 18h30

samedi de 8h15 à 9h

 

 

 

 Contact :  A-Marie Heckel  ✆ 06 81 82 25 44

 

Vous trouverez toutes les informations sur les horaires des messes

et des temps de prière sur les sites de

 

egliseinfo.catholique.fr et alsace.catholique.fr

École d'adoration

Pourquoi adorer ?

Si tu peines

avec ce mot

"adorer",

ne te mets pas martel en tête,

ne te demande pas mille fois

ce qu'il faut faire,

ni s'il faut le faire.

 

Fais simplement comme les jeunes

qui se promènent

dans la rue

ou qui vont au travail le matin

avec des écouteurs sur les oreilles.

Ils ont le sentiment

de ne plus être seuls,

d'être branchés,

de recevoir de la vie....

 

Ou plutôt

fais-le différemment...

ni Dieu

ni la Vie

ne parlent dans le bruit...

Leur voix est silencieuse,

mais tellement plus vraie,

plus profonde.

Elle appelle vraiment

à vivre.

 

Confie simplement

ton désir de vivre

et celui de ceux que tu aimes

à Celui qui est la Vie

parce qu'il se donne

maintenant

sans compter...

 

Laisse-le

te dire les paroles d'évangile:

"mange !"

"lève-toi !"

"marche !"

 

"Va"

car aujourd'hui

j'ai besoin de toi

sur les chemins du monde

pour dire la Bonne Nouvelle,

pour être toi aussi

bon pain pour tous.

 

 

 

 

Le témoignage d'Anne Lise : "Comme si j'étais lavée de l'intérieur"

1) je connaissais un adorateur qui pratiquait au Mt St Odile depuis la fin de la guerre et sa libération de Tambov..

Cette personne me faisait part de ce qu'elle vivait au Mt St Odile.

Je m'étais promis de faire de même lorsque je serai à la retraite.

 

Puis, avec J.Pierre, nous avons fait un pèlerinage il y a quelques années nous menant, entre autre, à PARAY

LE MONIAL où nous avons suivi une conférence relatant les visions de Marie Marguerite qui avait eu à plusieurs

reprises, la vision du coeur transpercé de Jésus, brûlant d'amour pour les hommes. Jésus lui a alors demandé

de prier pour lui une heure tous les jeudis, en rédemption de l'abandon des disciples le jeudi soir au jardin des

Oliviers où ils s'étaient endormis.

 

Ce témoignage a été pour moi comme un trait fulgurant et brûlant, vous vous rendez-compte, une demande

directe de Jésus !

Comment boucher mes oreilles après cela et faire comme si je n'avais pas entendu la demande de Jésus ?

Donc j'ai commencé à prier plus souvent, seule, ou parfois au chapelet et de là est né un dialogue avec Jésus.

 

Automne 2011 : un prêtre de Marseille parle d'une expérience de l'adoration dans sa paroisse ; cette idée

est reprise par J.Pierre et tout de suite, je me sens interpelée : pourquoi attendre la retraite ?

Comme une évidence, je participe à l'adoration à Saint Amand  le mardi soir.

 

2) comment je pratique l'adoration.

Au début, bien souvent extrêmement fatiguée par le travail et les soucis, je vivais un abandon total de

ma personne, puisant du repos et du bien-être dans le silence de l'église, puis j'ai réussi à formuler des

prières pour mes proches, remercier Jésus pour la semaine passée, de tout ce qui m'était arrivé, reconnaître

les petits clins d'oeil de Jésus (ce qu'on prend pour un bienheureux hasard). Je relis les lectures du

dimanche pour les approfondir car la messe passe trop vite et étant en chorale ou parfois de lecture, je

n'ai pas le temps de prier, un comble !

Maintenant, il m'arrive souvent à mon insu de prier pour des personnes que je ne connais pas : c'est un fait

d'actualité qui m'aura fait réagir et  ressentir de la compassion.

 

3) je ressens une grande paix à l'issue de mon heure d'adoration, une grande joie d'avoir pensé à d'autres qu'à moi,

comme si j'étais lavée de l'intérieur.

C'est une heure où j'instaure un dialogue avec Jésus, où je lui parle comme à un ami, devant qui je n'ai rien à

prouver et çà dans nos vies où il faut être performant, n'a pas de prix, c'est un coeur à coeur avec Jésus, et

cela change tout.

 

Il ne faut pas avoir peur de venir à Jésus, de déposer devant lui notre vie, bonne ou non, c'est un ami

fidèle, compréhensif et qui nous aime sans jugement, inconditionnellement, pour toujours.

 

 

Le psaume 24, psaume de l'adoration

Je me tourne vers toi, Seigneur, *
vers toi, mon Dieu.

Mon Dieu, je compte sur toi ; ne me déçois pas ; *
ne laisse pas triompher mon ennemi.

Pour qui espère en toi, pas de honte, *
mais honte et déception pour qui trahit.

Seigneur, révèle-moi ton chemin, *
Apprends-moi quelle est ma route.

Conduis-moi par ta vérité, enseigne-moi, *
car tu es mon Dieu sauveur.

C’est toi que j’espère tout le jour *
En raison de ta bonté, Seigneur.

Rappelle-toi, Seigneur, ta tendresse, *
ton amour qui est de toujours.

Oublie les révoltes, les péchés de ma jeunesse ; *
Ne m’oublie pas, toi qui m’aimes tant !

Il est droit, il est bon, le Seigneur, *
lui qui montre aux pécheurs le chemin.

Il conduit les humbles dans la justice, *
il enseigne aux humbles son chemin.

Toutes les routes du Seigneur sont amour et vérité *
pour ceux qui pratiquent les clauses de son alliance.

Parce que tu t’appelles Seigneur, *
pardonne ma faute : elle est grande.

Un homme adore-t-il le Seigneur ? *
Il lui indique quel chemin choisir.

Le bonheur habitera son cœur, *
Et celui de ses enfants après lui.
Le Seigneur partage ses secrets
    avec ceux qui l’adorent. *
A ceux-là, il fait connaître son alliance.

Je garde mes yeux fixés sur mon Seigneur.
    Il m’arrache à tant de pièges ! *
Tourne-toi vers moi ; prends-moi en pitié
    Car je suis seul et humilié.

Les plaies de mon cœur sont
    des blessures béantes, *
Fais-moi sortir de mes détresses.

Vois mes malheurs et mes peines, *
emporte tous mes péchés.

Vois mes ennemis si nombreux, *
la haine violente qu’ils me portent.

Garde-moi en vie, délivre-moi ;  *
Ne me déçois pas, car je t’ai pris pour abri.

Droiture et perfection me gardent. *
Je t’attends.

Libère ton peuple, ô mon Dieu,  *
de toutes ses angoisses !

Je prie avec les paroles

du Psaume 24 (25)

Je me présente devant le Seigneur…
Je me sens seul, opprimé
J’ai des ennemis… extérieurs,

intérieurs ???
Je n’ai pas abandonné le Seigneur et je suis resté fidèle à mes engagements envers les autres…

 


Pourtant, je ne suis pas irréprochable (mais qui l’est ??)
Je me reproche des erreurs
J’aurais même dû faire autrement…
Faire autre chose de ma vie !?

 


Est-ce que je puis tout recommencer ?
Peut-on, comme le demande Nicodème, à Jésus,
« entrer à nouveau dans le ventre de sa mère
et naître une seconde fois » ?
Non, impossible…
Impossible de changer mes choix d’hier…
Alors?


Et Dieu ?
Je me tourne vers un Dieu qui est bon.
Il peut «me rattraper»,
là où j’en suis.
On ne peut pas revenir en arrière, on ne revient pas sur ses pas…
mais je peux laisser Dieu m’instruire,
m’enseigner le chemin de la vie…
Je peux remettre mon avenir au Seigneur.
Je peux décider, à présent,
de fixer mon regard sur lui
et de suivre ses voies.


Je peux contempler le visage de Dieu
Il pardonne
Il est fidèle à son alliance
Il me traite comme un ami
Il me révèle ses secrets les plus cachés…

 

 

« Je vous ai appelés amis,
parce que je vous ai fait connaître
tout ce que j’ai appris de mon Père » (Jean 15,15)


Je m'engage dans l'adoration eucharistique à la Meinau

Prenez une heure d'adoration

dans les créneaux déjà ouverts,

car il vaut mieux être à deux ou à trois que tout seul :

le mardi à Saint Amand, entre 14 et 19h

le jeudi à Saint Vincent de Paul entre 7h et 20h

le vendredi entre 15h et 18h30

 

Contact :  A-Marie Heckel  ✆ 06 81 82 25 44

 

Vous pouvez vous servir du papier à lettre ci dessous

merci de nous indiquer

votre nom

adresse

téléphone et mail

l'horaire sur lequel vous désirez vous engager.

 

Grand merci.

 

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Meteo Strasbourg